Programme

Club-Katel

CH / DJ / Eurodance

Club-Katel est un collectif de DJ et VJ de la région nyonnaise. Composé de membres aux influences variées, les sets proposés forment des mosaïques musicales mélangeant une multitude de genres, du jazz à la trance, en passant par la disco ou l’eurodance, avec un seul mot d’ordre: danser!

Disoss

CH / DJ / Fast Techno

Fondé en 2021, DISOSS est un collectif de jeunes passionnés de musique électronique ayant une affinité particulière pour la fast-techno moderne. Les quatre dj affectionnent les soirées où liberté et bonnes énergies viennent sublimer un lieu unique, tel les jardins du JVAL.

1000 Balles & Dj Chacha

CH / DJ / Proto Dancehall

Tant à l’aise devant un écran de sérigraphie que derrière des platines, Jennifer Siegriest est 1000 Balles et co-actionnaire de Kakakids Records, dans lesquels elle produit des disques et des cassettes. Ses sets oscillent entre wave(s), électronique et proto dancehall. Le même soir, Dj Chacha mixera aussi, dans son style inimitable.

Willow Kayne

UK / Hyper-pop 2000

Willow Kayne est une des rappeuses anglaises les plus dynamiques de sa génération. Audacieuse et rebelle, elle forge son son à la croisée des genres, sans s’embarrasser des codes établis. Composant un jour de la drum and bass, et un autre du hip-hop-indie, elle incarne son propre mantra: “Vis comme tu veux, fais ton propre truc pendant que nous sommes en vie ». Graphiste de formation, elle est tombée dans la musique un peu par hasard, en postant des rythmes online pour le fun qui ont ensuite attiré l’attention de plusieurs labels. En septembre dernier, Willow a remporté le deuxième Rising Star Award aux Ivor Novello Awards, et le même mois, son morceau « Two Seater » a été sélectionné pour la bande originale de la FIFA 22. On se réjou

WolfGang

CH / Jazzy-hop, hip-soul

WolfGang c’est la rencontre des genres autour du rap. Composé de neuf Nyonnais, le groupe cumule les talents depuis 2018, avec un concept qui n’est pas sans rappeler le mythique groupe de hip hop The Roots: mettre en perspective des rappeurs avec des musiciens en live. Loin des clichés bling-bling, WolfGang aime le jazz, les beats qui groovent, les basses chaudes et bien senties, les lyrics qui claquent, laissant la part belle aux guitares funky et au synthés vintage. Et ce saxophone? So sexy! Après la pause forcée qu’on connaît, la couleur est annoncée avec un nouveau trois-titres enregistré en live-session: “Fin de l’entracte”.

Crows

UK / Post-punk’s calling

Issu de la scène musicale alternative britannique, Crows, c’est le retour au premier plan du post-punk londonien rappelant par moments les Sex Pistols. Notablement connu pour ses prestations endiablées, le quatuor est en tournée avec son deuxième album « Beware Believers » sorti en avril dernier, après un premier album acclamé par la critique en 2019. À la fois féroce et hédoniste, ce nouvel opus se révèle fort, cathartique et abrasif! Engagés, les textes de la galette ne manquent pas de tailler un short au gouvernement britannique et ses nombreux échecs, tel le Brexit. Du rock brut fait pour du live, comme on l’aime.

Los Orioles

CH / Suisse psych-soul

Los Orioles s’inspire de rythmes emblématiques échantillonnés auprès de producteurs hip-hop antérieurs, de sons funk brésiliens des années 70 et de pop française décalée. Elle est immergée dans la sous-culture biennoise qui éclate par ses couleurs vives et son imagination surréaliste. Avec l’album « Erotico Enthousiaste », Los Orioles nous séduit avec ses chansons d’amour verbeuses et affirme sa position de groupe psycho-romantique le plus prometteur de Suisse.

Mélangez un peu de rock psychédélique, une portion de rythmes latins, et saupoudrez le tout de poésie romantique francophone et vous obtiendrez Los Orioles! Le groupe biennois de sept musiciens ose la fusion et enchante par ses lives déjantés.

Olympic Antigua

CH / Indie-groove alternatif

Suivant l’adage « à quelque chose malheur est bon », la pandémie aura vu se créer l’un des groupes les plus prometteurs de Romandie, Olympic Antigua. Privés de scène et amis depuis longtemps, Tiziano Zandonella, Igor Métrailler, Tim Dorsaz et Kevin Ruffieux, tous déjà membres de plusieurs formations, se sont lancés à cœur perdu dans des jams expérimentales pour l’amour du son. Au pays des avalanches, la formation s’est prise d’une fièvre similaire à celle des pionniers de Stax et de Motown, égrenant un rosaire de perles soul à la lueur des néons. Et ça paie puisqu’ils ont été nommés « Best Talent » par la SRF3 pour leur premier EP « Sassy squid ». Ils montent à JVAL  avec leur tout nouveau titre « Sweet Sweet Sweet », de circonstance pour la canicule.

Sam Himself

CH/ New-Basel electro-rock

New-Yorkais d’adoption et originaire de Bâle, Sam Himself a une voix ténébreuse qui ne laisse pas indifférent. Niché entre Depeche Mode et Bowie, ce baryton “Fondue Western” compose une pop aérienne teintée de noirceur, propice à l’évasion. Après que son EP “Slow Drugs” lui ait valu le prix du meilleur talent de la radio suisse SRF en 2020, il vient de sortir son premier album “Power Ballads”, écrit pendant le confinement. Sam s’interroge à travers ses textes sur les sources et les limites du pouvoir personnel, avec une honnêteté sans faille. Loufoque dans ses clips, il débarque à JVAL entouré de son bassiste et guitariste pour un concert qui promet de laisser la place à la spontanéité et à la rêverie.

TBA

Le JVAL annoncera sa tête d’affiche exceptionnelle le lundi 11 juillet 2022. Merci de votre patience…